57% de nos compatriotes découvrent un monument tous les ans, et 35% entrent dans au moins un musée. Entretenir la mémoire des grands événements constitue également une manière de garder le lien avec ses racines. Sur internet, le passé retrouve le présent, grâce à d'innombrables sites dédiés à l'histoire. Le site Psy-yerres.com se consacre précisément à notre histoire et se distingue par la qualité de ses contenus. Psy-yerres vous informe sur vos thèmes de prédilection et vous permet de mieux connaître les événements ou les grands personnages. Il est certain que la transmission de la mémoire ne se limite pas à enseigner des leçons sur les bancs de l'école. L’histoire demeure bien plus vivante, à travers les édifices et les ouvrages d'art. Si l'Etat français gère cent monuments nationaux, comme le château d'Angers ou les sites préhistoriques du Périgord, le patrimoine culturel se dévoile aussi jusque dans de tout petits villages. Nous sommes nombreux à nous rappeler nos aïeuls qui pouvaient nous raconter les événements mondiaux du début du XXe siècle. Ces témoins s'en vont peu à peu, mais leurs paroles et leurs écrits sont encore là. Les films, les biographies ou les enregistrements numériques constituent des moyens supplémentaires de conserver cet ancrage dans notre histoire. Un rôle fondamental est joué en la matière par internet. Tour Eiffel ou cathédrale de Chartres : que souhaitez-vous découvrir aujourd'hui ? Grâce aux visites à 360°, chacun peut dorénavant se promener à travers la grande histoire installé dans son canapé.

Les habitants de l'Hexagone le savent bien.

Cet attrait ne se dément certainement pas avec le temps.

La popularité des émissions télévisées telles que "Secrets d’Histoire", les événements incontournables tels que les Journées européennes du patrimoine et le nombre de visiteurs dans les musées démontrent, à eux seuls, cet engouement.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes.